Présentation de la classe

Bonjour.

Nous sommes 23 élèves de l’école Saint-Pierre :

CE2: Lola , Paul , Elijah , Bastien , Alexandre , Thibault.

CM1:Alice , Manon , Sloanne , Maelys , Maddy, Augustine, Nina, Yann, Noah, Ethan.

CM2:Julie, Enza, Paolo, Alexi, Alexis, Imanol, Noé .

Notre école se trouve à Saint-Pierre d’Irube, près de Bayonne, pas très loin de la Nive.

Nous avons travaillé le thème de la faune piscicole avec Julen, Glenn et Luc.

Sur un plan du bassin versant des Nives, Julen nous a fait remarquer que notre ville se situe à la confluence entre l’Adour et la Nive. La confluence est l’endroit où un cours d’eau se jette dans un cours d’eau plus gros.

Nous avons appris beaucoup de choses !

 

 

 

 

la maquette

La Nive  se forme grâce à plein de petits cours d’eau qui viennent de la montagne .

Elle passe par Bayonne, Tarnos , Ustaritz, Cambo-Les Bains, Espelette, Saint-Pierre D’Irube etc…

Quelques définitions :

La source est l’eau qui sort naturellement de terre et qui donne naissance à un cours d’eau.

L’embouchure, c’est le lieu où un fleuve se jette dans la mer.

La confluence, c’est le lieu où un cours d’eau se jette dans un cours d’eau plus gros.

 

Nous avons fait un petit jeu avec des drapeaux pour trouver où se situaient les villes les unes par rapport aux autres : il fallait replacer des drapeaux sur une maquette. Pour nous aider, nous avions une carte.

 

Les acteurs de l’eau

On nous a distribué des images de différents personnages qui ont un rapport avec le thème que nous étudiions.

Nous avons regardé une vidéo. Quand on interrompait le visionnage, nous devions reconnaître le personnage qui était dans la présentation. Il y avait la police de l’eau, le maire, l’entreprise de traitement de l’eau, l’habitant, le riverain, l’association de pêcheurs , l’agriculteur/ agricultrice, le coordinateur / coordinatrice du « contrat de rivière », le laboratoire d’analyse de l’eau.

Nous en avons dessiné quelques-uns :

 

Le cycle du saumon

 

 

Dessin 1 : Tout commence par les œufs. On trouve ces œufs cachés sous les graviers. Le nid s’appelle une frayère .

Dessin 2 : Au bout d’une semaine ou deux les yeux apparaissent, on dit qu’ils  sont « oeuillés « .

Dessin 3 : En sortant de l’œuf, il a une petite poche nommée vésicule vitelline qui lui sert de garde-manger, car il ne peut pas manger les petits animaux de la rivière puisque sa bouche est trop petite.

Dessin 4 : Le poisson grandit et devient un tacon

Dessins 5 et 6 : Le smolte, qui est un tacon argenté, prend cette apparence pour se camoufler dans l’océan pendant deux trois ans.

Dessin 7 : Au bout de la troisième année, le smolte devenu saumon revient dans sa rivière de naissance pour se reproduire en Mars/Avril

Dessin 8 : La femelle pond ses œufs à Noël et les recouvre de graviers.

 

 

La passe à poissons en kapla

Avec Luc , nous avons essayé de fabriquer un barrage avec des kaplas. Nous avons essayé de faire passer des poissons migrateurs de différentes manières. Mais comment…

Exemple: des escaliers , des tunnels …

Nous avons réuni les idées puis observé et écouté les constructions des autres.

         

Nous avons mis en commun toutes nos idées.

Voici une petite vidéo  explicative :

 

 

La pêche à l’épuisette

Julen  nous a dit :

« Les enfants, avec moi, vous allez pêcher les petits insectes qui vivent dans l’eau douce avec une épuisette.  »  Nous en étions enchantés !

Julen nous a d’abord tout expliqué, appris à manier l’ épuisette passoire, la petite épuisette…

 

Nous avons attrapé des crevettes d’eau douce, des sangsues, des petits poissons transparents

(la sangsue s’est collée à un poisson transparent et lui a sucé le sang !), des petits vers, des éphémères.

En voici quelques dessins :

   

Nous avons appris qu’ un éphémère s’ appelait ainsi car il ne vivait pas très longtemps.

Après la pêche, nous avons écrit la pièce d’identité de l’animal de notre choix.

Le temps nous est passé tellement vite !

Un camarade a même aperçu un serpent dans l’eau. Julen l’a attrapé.

 

Il nous l’a montré et nous a appris que les serpents avec une pupille ronde sont inoffensifs et ceux avec une pupille ovale sont mortels. Le serpent que nous avons attrapé était une couleuvre.

On a pu la toucher

et Julen l’a relâché.

 

Pêche à la ligne

Avec Glenn,  nous avons appris à pêcher à la ligne dans la Nive.

La première règle, c ‘est d’avoir le permis de pêche pour pêcher dans le ruisseau.

Il nous en a donné un uniquement pour ce jour-là.

La deuxième règle à suivre, c’est de ne pas trop bouger pour ne pas effrayer les poissons.

Glenn nous a expliqué comment tenir la canne à pêche , lancer doucement le fil à pêche.

      

Il nous a aidés pour retirer le poisson du fil à pêche

       et le mettre dans un seau.

Il a précisé que l ‘on devait relâcher les tout petits poissons.

On a tous attrapé des poissons, de toutes tailles.

Nous les avons mis dans un seau avec un fond d’ eau pour ne pas qu’ ils meurent.

On a pêché des races de poissons très différentes.

Les expériences sur l’adaptation du poisson

Luc nous a posé une question: « Comment les poissons peuvent-ils entendre dans l’eau? »

Il nous a expliqué que les poissons n’ ont pas besoin d’ oreilles aussi grandes que les nôtres. Ils sont sensibles aux vibrations et aux sons.

Pour en être sûr, Luc nous a proposé quelques expériences.

Il nous a fait remarquer qu’il y a davantage de son dans un ballon rempli d’eau que dans un ballon rempli d’air.

Il a aussi mis une enceinte dans un seau d’eau : la vibration faisait bouger l’eau.

Dans l’eau, les ondes se déplacent plus vite grâce a des molécules plus resserrées dans l’ eau que dans l’air.

Grâce à une dernière expérience, nous avons compris comment le poisson bouge , se déplace , tourne …

Dans la photo suivante, Luc nous a demandé de nous mettre les uns derrière les autres et d’essayer de bouger comme un poisson : il fallait imaginer que nous plantiions  notre pagaie à droite pour tourner à droite, puis la planter à gauche pour tourner à gauche, et ainsi de suite…

 

      

Blagues, devinettes et charades

Devinette 1

1.LES OURS ADORENT ME MANGER.

2.JE SUIS ORANGE OU GRIS.

3.JE TRAVERSE L’ARCTIQUE POUR VENIR ICI.

4JE SUIS UN POISSON.

Qui suis-je ?

Devinette 2

1JE SUIS UN POISSON.

2.JE SUIS FIN ,VIF ET LONG .

3.JE SUIS EN FORME DE SERPENT .

4.J’ AI DEUX PETITES NAGEOIRES.

Qui suis-je ?

Devinette 3

1.JE SUIS LE VERBE « ÊTRE » ,CONJUGUÉ A LA TRIOSIEME PERSONNE DU SINGULIER

2.JE SUIS LE VERBE « FAIRE », CONJUGUE A LA PREMIERE PERSONNE DU SINGULIER .

3.JE SUIS DE L’EAU SALEE.

Qui suis-je ?

Charade

1.ON UTILISE MON PREMIER A LA PLAGE.

2.MON DEUXIEME EST UN DETERMINANT POSSESSIF.

MON TOUT EST UN POISSON.

Qui suis-je ?

                                                                                                                                         Réponses :

                                                                                                                                         Devinette 1 : Je suis le saumon.

                                                                                                                                         Devinette 2 : L’anguille.

                                                                                                                               Devinette 3 :  Je suis l’éphémère

                                                                                                                               Charade : Je suis le saumon